TALABOT Paulin, François

Né à Limoges (Haute-Vienne) le 18 août 1799, mort à Paris le 21 mars 1885. Ingénieur. Saint-simonien, ainsi que ses frères Edmond Talabot* et Pierre Talabot*.

Polytechnicien (1817), ingénieur des Ponts et Chaussées (jusqu’en 1834), puis directeur des mines de la Grand’Combe (Gard), il construisit, afin d’en évacuer la houille, la voie ferrée Alais-Beaucaire (1837-1840).
Du saint-simonisme, il abandonna rapidement les aspects sociaux pour ne retenir que le côté technocratique.
Comme Enfantin, il s’intéressa à un canal qui aurait joint la mer Rouge à Alexandrie (1847). Avec Enfantin, administrateur de la Compagnie Paris-Lyon-Méditerranée, il fut directeur-général de ce réseau ferroviaire (de 1862 à 1882), même durant son séjour au Corps législatif comme député d’Alais (1863-1870). Voir Retouret M.*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38047, notice TALABOT Paulin, François , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 9 avril 2018.

SOURCES : Ernouf, Paulin Talabot. Sa vie, son œuvre, Paris, 1886.

Version imprimable Signaler un complément