TACHON Adolphe, Jean

Né en juin 1820 à Saint-Sever, (Landes) ; pharmacien à Paris ; Union des Associations de Travailleurs.

Fils d’un vieux bonapartiste et élève en pharmacie chez Lavigne, 31, rue du Four-Saint-Germain, à Paris, où il demeurait en novembre 1850, lorsqu’il fut condamné à huit mois de prison pour l’affaire de la rue Michel-le-Comte : il y avait été arrêté le 3 janvier comme délégué de l’Association des pharmaciens à l’« Union des Associations de Travailleurs ». Le 4 décembre 1851, il fut pris, rue du Roule, porteur d’une proclamation manuscrite et enfermé au dépôt de la préfecture « dans un bouge infect contenant 60 hommes et où nous sommes 150, la salle n° 2 ». Il fut expulsé. Le 22 novembre 1849, il avait été de ceux qui, autour de Jeanne Deroin, rédigèrent les statuts de l’Union. Voir Deroin Jeanne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38031, notice TACHON Adolphe, Jean , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 24 janvier 2018.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, B 262. — J. Gaumont, Histoire générale de la coopération en France, t. I.

Version imprimable Signaler un complément