SORT Pierre

Né en 1822 à Ravaux, près La Charité-sur-Loire (Nièvre). Mouleur fondeur en fer, il travailla chez Émile Martin à Fourchambault jusqu’en 1842, puis vint travailler, à La Chapelle et rue du Chemin-Vert, chez des fondeurs de Paris. L’ouvrage manquant au cours de l’automne et de l’hiver 1847-1848, il retourna à Fourchambault. En avril 1848, il était de nouveau à Paris où l’enfant qu’il avait eu de sa maîtresse mourait de misère. Le 23 juin, il manifesta avec les ouvriers des Ateliers nationaux auxquels il appartenait : « Je les ai entendus protester qu’ils n’iraient point en province où l’on voulait les envoyer. C’étaient ceux qui ont de la famille à Paris. » Arrêté avant tout combat à la porte Saint-Denis, il resta en transportation jusqu’en février 1850. Il rentra sur la recommandation d’Émile Martin, bien qu’il appartînt à une Société d’ouvriers fondeurs.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article37935, notice SORT Pierre , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 9902.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément