SOLVAIN Jean-Jacques

Né en 1805 au Puy (Haute-Loire). Menuisier. Inculpé, à la fin de 1851, d’affiliation à une société secrète. « Ancien membre du club des Travailleurs, en 1848. Clubiste fougueux et démagogue exalté [...] La tranquillité publique exige qu’il soit envoyé en Algérie », écrivait le procureur général de Riom, le 17 janvier 1852. Voir Béraud Cl.*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article37923, notice SOLVAIN Jean-Jacques, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/396, p. 440, Dossier Riom. — Arch. Dép. Haute-Loire, 6 M 106.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément