SIMON Jean-Baptiste, Antoine, Louis

Ce négociant, originaire du département du Rhône, fut condamné à cinq années de bannissement par la cour d’assises le 14 mars 1817 pour avoir livré un écrit séditieux à l’impression et l’avoir distribué. Il avait alors 33 ans. Il fut conduit dans la Chartreuse de Pierre Chatel, dans l’Ain, en juillet 1817. Le directeur de la chartreuse le proposa à une grâce en indiquant qu’il était instruit, très paisible et qu’il méritait des égards. Il fut le seul détenu de Pierre Chatel proposé à une grâce par le préfet de l’Ain en mai 1818. Il fut effectivement libéré le 25 août 1818.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article37877, notice SIMON Jean-Baptiste, Antoine, Louis, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Nat. F 16 / 355 B et F 16 / 832. — J.-Cl. Vimont, Enfermer les politiques. Aux origines des régimes de détention politique (1810-1848), Thèse dact., Paris VII, 1991, 1295 p. — Note de J.-C. Vimont.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément