SANIAL Louis

Né en 1814 à Lachamp-Raphaël (Ardèche). Arrêté à Paris en 1843 dans le complot de la rue Pastourelle, il entra, en 1848, dans le corps des Montagnards jusqu’à sa dissolution, le 16 mai. Sans travail de son état d’ouvrier tailleur, il allait poser comme modèle chez un sculpteur, ce qui lui servit d’alibi le 24 juin, quand il fut arrêté le soir rue Saint-Honoré, porteur de munitions. On voulait le fusiller, mais un autre Montagnard le sauva. On retint à sa charge son affiliation au club Barbès. Il fut transporté en Algérie et fut interné à Batna en 1853.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article37589, notice SANIAL Louis , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 6035.

Version imprimable Signaler un complément