SALOMON

Libraire.

Libraire à Strasbourg. En avril 1849, il était accusé de vendre des ouvrages édités par la Librairie démocratique et sociale de la rue des Bons-Enfants, à Paris, tels que : Le Soldat loup-garou, Le Soldat du Pape, La Soirée à la caserne, Lettre trouvée à la porte d’une caserne. Voir Anstett I.*, Bernard fils aîné*, Ekel*, Roedron F.*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article37568, notice SALOMON , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 1er avril 2019.

SOURCE : Arch. Dép. Bas-Rhin, 3 M 74.

Version imprimable Signaler un complément