SAGET Alphonse

Né le 14 août 1830 à Esvres (Indre-et-Loire). Vigneron à La Guérinière, commune d’Esvres. Il se montra « exalté » à l’avènement de la République de 1848, et continua dès lors de fréquenter les républicains. Il fut condamné, en 1852, à quinze jours de prison pour fabrication de poudre. On avait découvert chez lui un fusil et quelques numéros du journal Le Progrès, point de départ de l’accusation. Voir Martel F.*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article37510, notice SAGET Alphonse, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 6 octobre 2017.

SOURCE : Arch. Dép. Indre-et-Loire, série 1 U, Procès de la Marianne de mars 1854.

Version imprimable Signaler un complément