SACOMONT Benoît

Né en 1819 à Beaucaire (Gard). Vermicelier à Orange (Vaucluse). « Démagogue » ardent, membre de sociétés secrètes républicaines, instruit, actif, il était considéré comme très dangereux par les autorités de la Seconde République finissante. Contre le coup d’État de décembre 1851, il fut un des chefs du mouvement insurrectionnel d’Orange, qui s’empara de l’Hôtel de Ville. Il fut condamné à la déportation et à l’emprisonnement en Algérie (« Algérie + »). Sa grâce intervint le 2 février 1853. Voir Loursacq A.*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article37501, notice SACOMONT Benoît, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Vaucluse, série M.

Version imprimable Signaler un complément