ACHARD [Bouches-du-Rhône]

Instituteur, c’est-à-dire, sans doute, directeur d’une institution d’enseignement. Achard était membre du comité de surveillance de la Société des droits de l’Homme à Marseille (Bouches-du-Rhône) en avril 1834, c’était, d’après l’auteur de l’Historique, un « homme sans talent et sans éducation, et pourtant l’un des meneurs du parti républicain ». Ancien aide de camp d’un général de la Restauration, il se serait distingué à cette époque par des poursuites « infâmes » contre les débris de la « vieille armée ». Constitutionnel en 1829, il était devenu ultérieurement républicain prononcé. Voir Jules Meynier*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article375, notice ACHARD [Bouches-du-Rhône], version mise en ligne le 21 janvier 2009, dernière modification le 21 janvier 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/344, Historique de la Société des droits de l’Homme.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément