RUBAT Isidore de.

Né à Belley (Ain) le 5 septembre 1800. Neveu de Charles Fourier*, avocat puis notaire à Belley. « Isidore Rubat est notaire et suppléant du Juge de paix à Belley. C’est un phalanstérien de bonne trempe, ayant beaucoup de traits de son oncle », écrit Just Muiron* à Clarisse Vigoureux* en octobre 1873. Isidore Rubat, qui avait adhéré à la doctrine de son oncle, lut et soutint ses publications dès 1826, a été actionnaire du phalanstère de Condé-sur-Vesgres en 1833.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article37472, notice RUBAT Isidore de. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Hubert Bourgin, Fourier. Contribution à l’étude du socialisme français, Paris, Société nouvelle de librairie et d’édition, 1905. — Lassus François, « Les cousins bisontins de Charles Fourier ». Famille Fourier, Pion, Muguet et Wey. Cahiers Charles Fourier, spécial, 1995.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément