REVERCHON Jean, Joseph

Fouriériste.

Propriétaire rural et maire de Grédisans (Jura) au début de la monarchie de Juillet, il devint un adepte convaincu et agissant du fouriérisme.
Il prit part successivement, entre 1832 et 1842, aux tentatives de colonies phalanstériennes de Condé-sur-Vesgre (Seine-et-Oise), de Cîteaux (Côte-d’Or) et enfin, dans l’Allier, il fut le promoteur d’une dernière expérience qui échoua comme les deux autres, en 1842.
Rallié aux vues d’action politique de Victor Considerant, en 1843, lorsque parut le quotidien parisien Démocratie pacifique, il les abandonna avec Considerant, en 1849, quand avorta l’insurrection montagnarde du 13 juin.
Jean Joseph Reverchon a parfois été confondu avec Max Reverchon*, et contrairement à ce dernier, il n’alla pas au Texas en 1854 avec Considerant.
Voir les plus importants des fouriéristes du Jura : Derriey Louis*, Gagneur Just*, Godin*, Gréa Adrien*, Sauria Charles*, Tamisier François*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article36963, notice REVERCHON Jean, Joseph, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 7 février 2018.

SOURCES : Jules Marcou, « Notice biographique sur Victor-Prosper Considerant », dans Les Salinois, n°s 5, 6 et 7, des 4, 11 et 18 février 1894. — Mme Coignet, Victor Considerant, sa vie, son œuvre, Paris, 1895. — Victor Considerant, Au Texas, Paris, 1854, in-8°, 194 pp. ; Du Texas, premier rapport à mes amis, Paris, 1857, in-8°, 80 pp. — Hubert Bourgin, Victor Considerant, Son œuvre, Lyon, 1909. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément