ACHAPT Pierre

Né le 13 décembre 1823 à Bonneuil (Charente). Ouvrier carrier à Châteauneuf-sur-Charente (Charente), Pierre Achapt fut condamné pour affiliation à la société secrète la Militante, groupe de Châteauneuf, à un mois de prison par le tribunal correctionnel de Cognac, le 23 mai 1856. La Cour impériale de Bordeaux le condamna pour la même cause, par arrêt du 23 juillet 1856, à six mois de prison, 100 F d’amende et à un an de privation des droits civils. Selon le procureur impérial de Cognac, Achapt avait joué un rôle peu actif dans la société secrète et n’entretenait depuis sa condamnation aucune relation avec ses anciens amis politiques. Voir Antoine Malarte*, et pour le groupe de Châteauneuf : Louis Barbin*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article363, notice ACHAPT Pierre, version mise en ligne le 21 janvier 2009, dernière modification le 21 janvier 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Charente, M 646. — Journal Le Charentais du 25 mai 1856. — Registre du Tribunal correctionnel de Cognac de 1856.