PILATE César

Né en 1820. Employé aux Ponts et Chaussées, il demeurait en 1853-1854, 7, rue de Bordeaux, à Tours (Indre-et-Loire). Ardent républicain, il passait pour rusé et ambitieux, et la police supposait qu’il avait été le chef du « parti » à Tours, s’il ne l’était pas toujours. Une perquisition à son domicile permit en tout cas de découvrir des armes et des cartouches. Inculpé dans l’affaire de la Marianne, il fut pourtant acquitté. Son dossier montre qu’en Juin 1848, il avait appartenu aux détachements de gardes nationaux partis de Tours pour aller au secours de Cavaignac. Voir Martel François*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article36271, notice PILATE César, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Indre-et-Loire, série 1 U, Procès de la Marianne de mars 1854.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément