PERREYMOND

Propagandiste fouriériste à Paris, de la fin de la monarchie de Juillet à la fin de la Seconde République.

Il écrivit : Cracovie ou les derniers débris de la nationalité polonaise, Paris, Librairie phalanstérienne, 1847, in-8°, 48 pp. — Le Bilan de la France, ou la Misère et le Travail, Paris, Librairie phalanstérienne, 1849, in-8°, 116 pp. — Paris monarchique et Paris républicain, ou une page de l’Histoire de la Misère et du Travail. Par l’auteur du « Bilan de la France, ou la Misère et le travail », Paris, Librairie sociétaire, 1849, in-8°, 112 pp. — De la richesse et des impôts, ou usure et travail. Par l’auteur du « Bilan de la France », Paris, Librairie sociétaire, 1850, in-16, 156 pp. — Le pain du prolétaire, ou le commerce des peuples. Réponse à M. Thiers, Paris, Librairie nouvelle, 1851, in-8°, 48 pp.

Le catalogue de la BNF indique signale qu’il fut collaborateur à La Phalange.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article36023, notice PERREYMOND , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 2 septembre 2012.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément