PERREIN Joseph

Il fut arrêté le 5 décembre 1851 pour affiliation à une société secrète et pour excitation à la guerre civile. Le procureur de la République de Brioude disait de lui : « Fils d’un ancien avoué de Brioude, Perrein donna dès sa première jeunesse des marques de son mauvais naturel. À l’âge de seize ans, il fut traduit devant le tribunal correctionnel d’Yssingeaux pour vol d’argenterie dans une maison où il avait reçu l’hospitalité, mais il fut acquitté pour avoir agi sans discernement. Membre du conseil municipal de Brioude, il devint l’agent le plus redoutable et le plus dangereux du pays. »

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article36011, notice PERREIN Joseph, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 26 juin 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Haute-Loire, 6 M, 106.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément