OLIVIER Germain

Né vers 1820. Pharmacien à Arles (Bouches-du-Rhône). Correspondant de la Propagande démocratique et sociale, de Paris, en 1851. Une perquisition eut lieu à son domicile, en mai, en même temps que chez d’autres « démagogues » de l’arrondissement d’Arles ; elle fut vaine, mais Olivier était signalé comme l’agent le plus actif de la Propagande et le correspondant le plus connu de tous les « meneurs » socialistes. Condamné à la surveillance par la Commission mixte des Bouches-du-Rhône, il était ultérieurement signalé comme continuant ses « menées démagogiques ». Voir Basses*, Blanpignon*, Carpentier Eugène*, Erlène*, Gouin* (fils), Guignet*, Guilloux*, Julian*, Lieutaud*, Martin Marius*, Michel Gabriel*, Millaud Pierre*, Thouzet*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article35630, notice OLIVIER Germain, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/37 ; M 6/108 ; M 6/144.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément