NÉANT Jean

Journalier au hameau de Lanocle (Nièvre), proche de Fours, et qui était alors une commune. Condamné, le 18 juin 1852, à dix jours de prison pour la part qu’il avait prise à la coalition du 24 avril des bûcherons de Lanocle et pour les coups qu’il y avait donnés. Voir Perraudin Jean-Baptiste*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article35486, notice NÉANT Jean, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
Version imprimable Signaler un complément