MOUNEAU dit Bourguignon

Ouvrier cordonnier. Marié à Blois, demeurant en 1834 rue de la Comédie. En juillet de cette même année, il fut présenté comme le meneur de la grève des ouvriers cordonniers qui éclata suite au refus des maîtres d’accepter le tarif proposé par les ouvriers le 7 juillet. Selon le commissaire de police, Mouneau aurait remboursé les dettes des plus pauvres des ouvriers, qui ne pouvaient rester à Blois sans travailler. Lors de cette grève, les cordonniers Roch et Darnaux se rendirent dans les ateliers, suivis par sept grévistes, et menacèrent les ouvriers au travail.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article35342, notice MOUNEAU dit Bourguignon , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Loir-et-Cher 4 M 500. — Note de P.-J. Derainne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément