DUPONT André [cheminot]

Par Louis Botella

Né le 6 août 1926 à Oullins (Rhône), mort en novembre 2005 ; employé ; secrétaire général de l’Union régionale de Lyon (Rhône) de la Fédération FO des cheminots (1972-1981) ; responsable d’associations laïques et de parents d’élèves ; membre de la SFIO puis du Parti socialiste.

Petit-fils d’un cheminot révoqué lors de la grève de 1920 et réintégré en 1936, fils de cheminot, André Dupont fréquenta l’école primaire puis l’École nationale professionnelleLa Martinière.Pendant ses études, il participa en 1943 à de nombreuses manifestations (notamment les Premier mai, 14 juillet et 11 novembre) contre le régime de Vichy. Il travailla d’abord au sein d’une entreprise d’appareils de radiologie, qui fut fermée à la suite de l’exécution, dans l’escalier de son immeuble, de son patron résistant par des miliciens.

Il entra à la SNCF en juin 1944 au district Voie et Bâtiments de Lyon-Saint-Clair (Rhône) comme aide-district (filière administrative). Il prit part à la grève insurrectionnelle d’août 1944 et adhéra à la CGT. Appelé au service militaire, il fut démobilisé le 15 novembre 1947 puis réintégra la SNCF le 1er décembre suivant. Pour quelques jours seulement puisqu’il fut rappelé sous les drapeaux le 7 du même mois. Finalement l’armée le rendit à la vie civile le 1er mars 1948.

Pendant les quelques jours qu’il passa à la SNCF en décembre 1947, il participa aux activités du groupe CAS (Comité d’action syndicaliste), animé par Henri Jacquet, appartenant à Résistance-Fer. Après son retour de l’armée, en mars 1948, il milita à nouveau au sein du syndicat FO des cheminots de Lyon. Il assuma différentes fonctions locales puis régionales : collecteur de cotisations, membre du conseil syndical, secrétaire adjoint puis secrétaire de ce syndicat, secrétaire du secteur de Lyon et membre du bureau de l’Union Sud-Est. Le bureau fédéral, au cours de sa réunion du 20 décembre 1956, le désigna au poste, nouvellement créé, de secrétaire régional pour la zone de Lyon couvrant les secteurs de Chambéry (Savoie), Lyon et Saint-Étienne (Loire). Il prit effectivement ses fonctions le 15 janvier 1957 et les assuma jusqu’en juin 1964. Lors de la conférence nationale des adhérents FO relevant de la branche Bureaux et magasins, il fut élu membre du comité technique national au titre de secrétaire pour l’Union Sud-Est.

À la suite de la restructuration de la SNCF en 1972, André Dupont fut élu secrétaire général de l’Union régionale de Lyon. Il conserva ce mandat jusqu’à son départ à la retraite de la SNCF en 1981. Il siégea à ce titre au bureau fédéral de 1972 à 1981, terminant sa carrière comme agent d’administration (AGAM).

Au plan interprofessionnel, il devint secrétaire de l’Union départementale FO du Rhône en avril 1957. Son mandat fut renouvelé au cours de l’été 1959.

Il milita dès 1950 et jusqu’en 1981 au sein d’associations laïques et de parents d’élèves et exerça différentes fonctions : délégué départemental de l’Éducation nationale, membre du bureau de la Fédération des œuvres laïques (FOL), président pendant douze ans de l’amicale laïque. Il appartint à la SFIO puis au Parti socialiste de 1953 à 1982 sans exercer aucune fonction.
Avec son épouse, qui travailla au sein de la haute couture puis dans l’optique, également militante syndicale, il eut deux enfants, une fille travaillant à la SNCF et un fils policier, permanent à Paris au sein du Syndicat général de la Police (SGP-FO).

Ses obsèques eurent lieu le 7 novembre 2005.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article3518, notice DUPONT André [cheminot] par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 25 février 2013.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération CGT-FO des cheminots. —Le Rail syndicaliste, novembre 2005. — Le Cheminot du Sud-est, 1955 et 1958. —FO-Échorails (Cheminots Rhône-Alpes), n° 2, juin-juillet 1981. — Comptes rendus des congrès confédéraux FO de 1959 à 1969. — Notes de Marie-Louise Goergen et de Noël Mazet. — Informations transmises par André Dupont.

Version imprimable Signaler un complément