MATHIEU

Garçon tailleur à Paris et membre d’une organisation de type compagnonnique. Condamné, en juillet 1835, à trois jours de prison pour avoir tenu des propos séditieux, parce qu’ils étaient républicains, dans un cabaret de barrière au cours de la conduite d’un camarade partant pour la province.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article34732, notice MATHIEU , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 20 juillet 1835.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément