MARTIN Alexandre [MARTIN Louis, Alexandre]

Né à Rouen, (Seine-Inférieure) le 5 août 1805, mort à Paris le 2 mars 1863 ; député de 1848 à 1951.

Fils d’un ami de Dupont de l’Eure, Louis-Nicolas Martin, fabricant de rouenneries, député de Rouen de 1828 à 1831, décédé en 1831, ruiné par la crise économique.
Alexandre Martin était venu à Paris en 1830 prêter main-forte aux révolutionnaires de Juillet. Il devint en 1834 négociant à Orléans et y prospéra. Adjoint au maire d’Orléans et opposant à la fin de la monarchie de Juillet, il fut nommé, aussitôt après la révolution de Février 1848, président de la Commission municipale par le commissaire du Gouvernement provisoire Péreira.
Aux élections à la Constituante, les 23 et 24 avril, il obtint 67 173 voix et fut, dans l’ordre, le troisième représentant du Loiret. Il siégea à l’extrême gauche de la Constituante, repoussa les poursuites contre Louis Blanc* et Marc Caussidière, se prononça contre Louis-Napoléon Bonaparte.
En mai 1849, il fut réélu second député du Loiret, avec 33 897 voix. Il fit, de 1849 à 1851, une ardente propagande démocratique et sociale dans le Gâtinais et le Giennois, de concert avec Michot-Boutet* et Péan*.

Il fut arrêté, le 3 décembre 1851, à Orléans mais à la mi-janvier une lettre envoyée à Brest du ministère de l’Intérieur donna l’ordre de surseoir à sa transportation à Cayenne, pour raisons de santé, l’autorisant même à séjourner à Paris. En 1857, dans la 1re circonscription du Loiret, il ne fut battu que de moins de 200 voix par le candidat officiel.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article34602, notice MARTIN Alexandre [MARTIN Louis, Alexandre] , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 août 2019.

SOURCES : Robert, Bourloton et Cougny, Dictionnaire des Parlementaires français. — C. Marcilhacy, « Crise dans le Loiret 1846-1852 », dans Revue d’Histoire moderne et contemporaine, t. VI, n° de janvier-mars 1959. — – Gazette des Tribunaux, 14 janvier 1852, p. 47, 1re col.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément