MARROT

Né en 1781. Ouvrier chapelier à Bordeaux (Gironde). De passage à Paris au mois de juillet 1822, il annonçait son intention de tuer les princes. De là, il se rendit à Rouen (Seine-Inférieure). La police, pour surveiller son retour à Bordeaux, déguisa un de ses inspecteurs en journalier sur le trimard. L’inspecteur se fit accepter à Rouen comme compagnon de voyage par Marrot et par un de ses camarades, qui avait décidé de faire la route avec lui. Le passage du faux journalier était annoncé aux brigades de gendarmerie et aux autorités administratives pour éviter toute méprise.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article34567, notice MARROT, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Eure-et-Loir, série M, Police générale et administrative, Seconde Restauration, 1re liasse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément