MAGEN Hippolyte

Par Jean Maitron

Né le 15 mai 1816 à Agen (Lot-et-Garonne), mort à Paris le 24 avril 1886. Poète, pamphlétaire républicain et démocrate, membre de la Société académique d’Agen.

Magen écrivait dans la presse agenaise de 1840 à 1848. De 1848 à 1851, il fut un des journalistes en vue parmi les démocrates socialistes. Il collabora à La Réforme et à La Révolution de Xavier Durrieu*, surtout. Il appartint en outre aux comités démocrates socialistes successifs et signa leurs manifestes.
Il protesta, entre autres, contre la loi du 31 mai. Cette attitude, jointe à la publication retentissante de l’Almanach des Opprimés, lui valut d’être arrêté un des premiers dans la nuit du 1er au 2 décembre 1851. Conduit dans un fort de Paris, il fut transféré peu après à Brest, pour être dirigé sur Cayenne. Au dernier moment, sa peine fut commuée en bannissement.
L’Almanach des Opprimés. Veillées de Simon le Pauvre constitue une série, affectée de sous-titres divers et qui parut de 1850 à 1854. C’était une brochure, qui fut souvent saisie et qui devint clandestine sous l’Empire. Magen, qui habita successivement la Belgique, l’Angleterre et l’Espagne, renonça bientôt à cette forme d’expression et adopta le pamphlet piquant, mais aux affirmations peu contrôlées. (Cf. Les Deux Cours ou les Nuits de Saint-Cloud, chronique scandaleuse de l’entourage de Napoléon III, sans aucune authenticité, mais qui eut un gros retentissement.)
Malgré les décrets d’amnistie, Magen préféra l’exil et ne revint en France qu’après le 4 septembre 1870.
Le dossier d’Hippolyte Magen aux Archives de la Guerre permet d’ajouter qu’après son acquittement en août 1851, dans le procès qui lui avait été intenté surtout pour ses attaques contre les Jésuites, il avait rencontré Louis-Napoléon, le 19 septembre, à Enghien, et que Louis-Napoléon aurait essayé de l’enrôler sous sa bannière.
Il est l’auteur de plusieurs ouvrages : Histoire du Consulat et de l’Empire, des cent jours ; Histoire du Second Empire, passionnée mais intéressante. Sous le titre Le Pilori, Magen rédigea en 1854 une brochure contenant la liste par départements de tous les proscripteurs d’octobre 1851, imprimée à Amsterdam et éditée à Paris et Bruxelles, 1854-1871.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article34251, notice MAGEN Hippolyte par Jean Maitron, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 17 janvier 2017.

Par Jean Maitron

ŒUVRES : Leur nomenclature a été établie soigneusement par l’érudit Jules Andrieu, dans sa Bibliographie générale de l’Agenais et des parties du Condomois et du Bazadais incorporées dans le département de Lot-et-Garonne. Répertoire alphabétique de tous les livres, brochures, journaux dus à des auteurs de la région... avec des notes littéraires et biographiques, Paris-Agen, 1887, t. II, pp. 86-87.

SOURCES : Arch. Dép. Lot-et-Garonne, série M non classée. — Arch. Min. Guerre, B 354. — Note de A. Pérrier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément