LEVASSEUR Paul

Né en 1820 à Gentilly (Seine), où il s’établit bijoutier horloger en 1841. Partisan de Raspail, il tenait chez lui, en 1848, une espèce de club. Il participa à la manifestation du 15 mai et revint en annonçant que la Chambre était dissoute et Raspail nommé président. Le 23 et le 24 juin, il fit son service de garde national rue Frileuse et au poste de la mairie, mais il fut de ceux qui cherchèrent à tirer sur le 21e régiment de ligne, arrivant d’Orléans, pour l’empêcher de passer, puis s’en allèrent coopérer à la construction d’une barricade, rue de la Glacière. Le 25, très impressionné par la nouvelle de l’assassinat du général Bréa, il s’enfuit à Cachan. Transporté, il fut gracié en décembre 1848.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article33990, notice LEVASSEUR Paul , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min Guerre, A 9014.

Version imprimable Signaler un complément