DROUIN Jacques

Par Pierre Vincent

Né le 14 août 1924 à Pantin (Seine) ; sous-chef de bureau ; syndicaliste CGT ; militant de l’Action catholique ouvrière (ACO).

Issu d’une famille d’éleveurs de porcs, Jacques Drouin participa à ce travail avant d’entrer à la SNCF en 1948, au bureau de ville de Passy, dépendant de la Société de contrôle et d’exploitation des transports auxiliaires (SCETA). Catholique pratiquant, il fut responsable des Scouts de France, puis militant de l’Action catholique ouvrière (ACO) au niveau départemental. Il fit une carrière classique, accédant successivement aux grades de commis, de commis principal , de sous-chef de bureau, comme cheminot dans une filière de la SNCF ouverte à des emplois extérieurs.
Militant syndical à partir de 1953, il occupa des responsabilités dans les délégations catégorielles et les organismes collectifs. Jacques Drouin fut également secrétaire du Comité central d’entreprise (CCE) et devint permanent en 1968. Sans engagement politique, il revendiquait une proximité avec le PCF.
Il occupa des responsabilités dans de multiples domaines : parents d’élèves, action laïque, Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH), dont il fut le secrétaire du comité départemental en Seine-Saint-Denis. Élu conseiller municipal en 1971, il fut maire adjoint chargé du personnel en 1977 ; ses mandats municipaux prirent fin en 1995.
En 2002, Jacques Drouin militait toujours dans les organismes de retraités, comme secrétaire de la section des retraités de la SCETA et au secteur de Paris-Est.
Il s’était marié en 1948 avec une secrétaire, avec qui il eut quatre enfants dont aucun n’est cheminot.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article3369, notice DROUIN Jacques par Pierre Vincent, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 21 décembre 2011.

Par Pierre Vincent

SOURCE : Renseignements communiqués par Jacques Drouin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément