LEBRUN Auguste

Ouvrier lillois. Président de la première société coopérative de Lille et de France : l’Humanité (1848). Il en fut un membre actif jusqu’à sa dissolution en 1852.

NOTA : Les archives de l’Humanité ont brûlé en 1916, avec une grande partie des archives municipales lilloises. Mais, auparavant, A.-M. Gossez les avait consultées et utilisées dans sa thèse, mentionnée ci-dessus.
Les dix-huit fondateurs de l’Association pour l’Humanité étaient : Bricard*, Carré Antoine*, Carré César*, Daussy père*, Daussy fils*, Dereuse*, Dubois père*, Dubois P.*, France F.*, Gisdal*, Henniard*, Hervez*, Houssin*, Lebrun Auguste*, Malfait*, Régnier Joseph*, Régnier Victor*, Tribourdaux*. Parmi les membres de l’Humanité : Bianchi Alphonse*, Bruneel Henri*, Chauveau Émile*, Degresse Jean*, Delmar Léonard*, Dewarlez Louis*, Dussautoir*, Dutilleul Jérôme*, Gossard*, Millon Eugène*, Pilate Paul*, Ravet-Anceau*, Schneider Celestin*, Testelin Achille*. Voir aussi pour l’Économique de Valenciennes : Thirifocq Eugène*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article33550, notice LEBRUN Auguste, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Nord, M 139/21. — Le Messager du Nord, 29 mars 1850. — A.-M. Gossez, La Deuxième République dans le département du Nord, Lille, 1904, pp. 306-312. — Assoignon, Lille et le quartier Saint-Sauveur, Lille, 1898, p. 311. — J. Gaumont, Histoire générale de la coopération en France, t. I.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément