LEBASTEUR.

Ingénieur des ponts et chaussées à Decize (Nièvre), membre du groupe saint-simonien. Il écrivit au Globe en novembre 1831 où, n’approuvant pas tout, il se dit « presque saint-simonien ». Voir Job*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article33508, notice LEBASTEUR. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Guy Thuillier, « Les saint-simoniens à Nevers de 1831 à 1832 », Actes du quatre-vingt-onzième congrès national des Société savantes, Rennes 1966, section d’Histoire moderne et contemporaine, tome III, de la Restauration à la deuxième guerre mondiale, Paris, Bibl. Nat. 1969.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément