LASNIER Isaac, Paul

Vigneron aux Loges, près de Pouilly-sur-Loire (Nièvre), beau-frère de Chrysostome Rabereau. Il appartenait à la Marianne, société secrète socialiste animée par Henri Chabannes. Il fut arrêté en mars 1855 et il révéla qu’il avait été affilié, ainsi que Figeat dit Bonjean, le 24 décembre 1850, par Tardy, et que lorsque deux affiliés se rencontraient, ils échangeaient le dialogue suivant :
« L’heure ? — Elle va sonner. — Droit. — Au Travail. — Suffrage. — Universel. »
Il fut condamné, le 29 août 1855, par la 6e chambre correctionnelle de Paris, à trois mois de prison, 100 F d’amende et solidairement aux dépens. Ses aveux lui avaient simplement valu une diminution de la peine d’emprisonnement, par rapport à ceux qui n’avaient pas parlé. Voir Chabanne Henri*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article33385, notice LASNIER Isaac, Paul, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 30/410, P. 1178.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément