LANDOIS Joseph

Né en 1780 à Pernes-les-Fontaines (Vaucluse). Mort vers 1852. Tisserand à Velleron (Vaucluse). Ce vétéran aurait été, à la fin de la Seconde République, un des dirigeants les plus importants des sociétés secrètes républicaines et socialistes, ou encore du « parti démagogique » en Vaucluse. Il fut, en décembre 1851, un des animateurs de la riposte armée de sa commune au coup d’État. À cause de son âge, la Commission mixte décida son internement à Carpentras. Il mourut peu de temps après. Voir Barret Jacques*, Chevassine André*, Fernando Narcisse*, Penache François*, Rouvier Honoré*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article33255, notice LANDOIS Joseph , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Vaucluse, série M.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément