LAGUERRE Maximin

Né le 23 mai 1797 à Brive (Corrèze) , rue et quartier de Puyblanc. Armurier à Brive, il fut arrêté le 14 décembre 1851 et fut élargi seulement sous cautionnement au bout de quelques jours. La police, après avoir envahi son domicile, avait confisqué les armes dont il était détenteur et qu’il avait distraites de son magasin principal. Un jugement du tribunal correctionnel de Brive du 25 février 1852 le condamna à 25 F d’amende et aux dépens. Son magasin fut fermé. Au moment de son arrestation il était veuf et avait à sa charge cinq enfants et sa mère infirme, âgée de 75 ans. En 1882, la Commission départementale chargée de statuer sur les victimes de 1851 a proposé de lui allouer une rente viagère de 300 F.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article33142, notice LAGUERRE Maximin, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Corrèze, série M. — Note de G. Beaubatie

Version imprimable Signaler un complément