LAFFONT Jean, Carle

Né le 14 juin 1816 à Saint-Symphorien, canton de Chomérac (Ardèche), mort en Algérie (?) Tailleur d’habits à Brune, hameau de la commune de Saint-Symphorien. Il participa, le 4 décembre 1851, à l’insurrection armée du canton de Chomérac et à la marche sur Privas. D’après la Commission mixte de Privas, il fut le « principal chef de sa commune ; détenteur de munitions ; exalté, très dangereux ». On le condamna à « Algérie plus » (résidence dans un fort ou dans un camp). Sa femme et ses deux enfants allèrent le rejoindre en Algérie. Gracié avant la fin de 1852, il ne revint pas. On constata en 1858, lors de l’application de la loi de sûreté générale, qu’il n’était pas rentré en France. Voir Fialon Jean-Louis*., Ranc François* (père).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article33099, notice LAFFONT Jean, Carle , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément