LACROIX Félix.

Né vers 1820, menuisier à Henrichemont (Cher), soupçonné d’appartenir à la société secrète locale, il fut condamné à la déportation en Algérie (Afrique moins). Revenu dans le Cher, impressionné par le récit de l’imposteur Berger, il déjeuna avec lui en décembre 1855. Interrogé par la suite sur son attitude, il déclara maladroitement qu’il ne le connaissait "que de vue"...

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article33077, notice LACROIX Félix. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 30 août 2017.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30 399 — Arch. Dép. Cher 30 U 247 — Note de M. Pigenet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément