LABASSE

Ouvrier menuisier à Reims (Marne). En février 1849, il était membre du Comité central des 17 corporations rémoises organisées par Bressy. À ce titre, il figura comme représentant des ouvriers, avec Durand, Genin, Lecamp, Damin, etc., au « Comité électoral permanent » fondé par Bressy, après les élections législatives du 13 mai 1849, et qui groupait des républicains démocrates et des ouvriers socialistes.
Lors de la manifestation rémoise du 12 juin 1849, il fut un des signataires des propositions remises par Bressy et Courmeaux à la municipalité et protestant contre l’expédition de Rome, réclamant le départ du sous-préfet hostile aux revendications ouvrières, demandant l’armement des ouvriers et leur incorporation dans la garde nationale, exigeant la reconnaissance d’une République démocratique et socialiste comme conforme aux principes posés par la Révolution. Labasse fut compris dans le mandat d’arrêt lancé de Paris contre les organisateurs de la manifestation. Il fut arrêté à Mézières, le 17 juin. Lors du procès qui se déroula à Melun, du 26 au 29 décembre 1849, il fut défendu par Jules Favre et acquitté comme tous les autres prévenus. Voir Bressy Agathon*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article33005, notice LABASSE, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : L’Association rémoise, 4 février 1849. — Boussinesq et Laurent, Histoire de Reims..., t. II, 2e partie.

Version imprimable Signaler un complément