KARCHER Théodore

Venu du Bas-Rhin à Sedan en 1848, rédacteur du Républicain des Ardennes (feuille sedanaise) en 1849 et 1850, succédant à Hubin de Guer. Il eut à son tour un procès de presse en 1850, et fut condamné, le 25 juillet à deux ans de prison et 2 000 francs d’amende. Il appartenait alors au conseil d’administration de la Boulangerie et de l’Épicerie sociétaires, fondées à Sedan en septembre 1848, ce qui signifie qu’il existait alors à Sedan un groupe de fouriéristes organisé, dont il n’y a pas d’autres traces. (M. Wollbrett dans le Bulletin de la Société d’histoire et d’archéologie de Saverne et environs, 1957, 3e trimestre, pp. 58-66), et H. Manceau, « Histoire du journalisme dans les Ardennes », dans Le Petit Ardennais, du 4 et du 9 septembre 1931). Voir Chardenal*, Hubin de Guer*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32941, notice KARCHER Théodore, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément