JOLIBOIS Jean-Baptiste

Originaire de Fontenoy-le-Château (Vosges), fabricant de tuiles à Deyvillers (Vosges). Le 30 mars 1849, il signait l’Adresse des Travailleurs d’Épinal à leurs frères des villes et des campagnes. Fin 1850, il était rangé parmi les « principaux démagogues ». Il fut condamné par la Commission mixte des Vosges, à l’internement à Caen avec les considérants suivants : « Dévoué au socialisme, exerçant sur ses ouvriers une influence pernicieuse, il a été arrêté dans les premiers jours de décembre et relâché provisoirement pour cause de maladie. Malgré les avertissements qui lui ont été donnés, il a voté et fait voter ses ouvriers contre le prince-président. » Il était « vieux et cassé » quand il mourut le 2 avril 1858. Voir Deland*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32816, notice JOLIBOIS Jean-Baptiste, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 3 avril 2018.

SOURCES : Arch. Dép. Vosges, 8 bis M 5, 8 bis M 20, 12 M 12. — Annuaire des Vosges, 1888, p. 6.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément