JEANNIN Robert, Alexandre

Né en 1805. Ouvrier cordonnier, il fut condamné par la cour d’appel de la Seine, le 7 octobre 1830, à une année de prison pour « bris de matières servant à la fabrication » en récidive. Il fut d’abord écroué dans la Maison de Justice, puis à Sainte-Pélagie à partir du 16 octobre et ensuite transféré à Bicêtre le 21 octobre 1830., membre de la Société républicaine et socialiste des Saisons, il fut condamné en juillet 1837, avec d’autres, à dix-huit mois de prison, grâce à une utilisation habile par les magistrats des dispositions de la contrainte par corps et des frais qui permit de transformer les condamnations primitives, qui allaient de six à trente jours de prison. Voir Le Goff*, Neneve*, Provins*, Saint-Aubert*, Wasmuhl*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32786, notice JEANNIN Robert, Alexandre , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. de la Seine : D Y 8, registres d’écrous de Sainte-Pélagie. — Gazette des Tribunaux, mois de juillet 1837. — Note de J-C Vimont.

Version imprimable Signaler un complément