JEAN Jean-Baptiste

Né en 1825 à Saint-Jean-de-Nay (Haute-Loire) ; jardinier, appareilleur du gaz, puis terrassier.

Jean-Baptiste Jean vint travailler en 1844 chez les propriétaires du domaine de Broux, près de Lagny (Seine-et-Marne), puis comme jardinier à Asnières (Seine). En 1848, il était appareilleur pour le gaz à Vaugirard et, pour finir, ouvrier terrassier, puis en mai, au terrassement du chemin de fer de Strasbourg. Il demeurait alors à la Villette et y fréquentait le club des Travailleurs. Le 23, il était sur les chantiers du chemin de fer à Gagny, mais, le 24, la nouvelle de l’insurrection le ramena à la Villette, et il pénétra dans Paris par la barrière de Belleville, se trouva mêlé aux insurgés du faubourg du Temple et fut bientôt blessé. Condamné à la déportation, il fut gracié en janvier 1849.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32774, notice JEAN Jean-Baptiste , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 12 septembre 2013.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 12393.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément