JEAN Alexis, Jacques, Philippe

Né en 1802 à Aumale (Seine-Inférieure). Ouvrier forgeron à Paris, il faisait partie en 1848 de l’Atelier des forgerons nationaux de la Butte-Montmartre. Le 23 juin, à la barricade de la barrière de la Chapelle, il faisait le coup de feu à proximité de l’usine Cavé, combattit le 24 et le 25 contre la garde nationale de la IIe légion à la barricade de la barrière Rochechouart, où l’on retrouva sa veste dont il s’était débarrassé pour aller se cacher dans une maison voisine, où on le découvrit couché presque nu, ce qui lui valut d’être pris à partie par les garçons bouchers des abattoirs et de manquer de peu d’être fusillé. Libéré le 5 juillet, il fut arrêté à nouveau et transporté.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32771, notice JEAN Alexis, Jacques, Philippe , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 3741.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément