JEAN, dit MORICE

Né en 1788. Ouvrier cordonnier à Saintes (Charente-Inférieure). Condamné en mai 1826 à deux mois de prison pour avoir tenu des propos séditieux, vraisemblablement bonapartistes, et critiqué l’attitude du gouvernement de la Restauration à l’égard des travailleurs.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32770, notice JEAN, dit MORICE , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1138.

Version imprimable Signaler un complément