JACQUES

Pseudonyme employé par le socialiste rémois Barthélemy Lecamp, lorsqu’il revint clandestinement à Reims en 1853, pour le compte de la « Commune révolutionnaire » de Félix Pyat, de qui il était devenu à Londres le secrétaire particulier. Voir Lecamp Barthélémy* et Jesson Nicolas*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32676, notice JACQUES, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
Version imprimable Signaler un complément