JACOBÉ Jean

Né le 21 octobre 1805. Instituteur à Bouxurulles (Vosges) depuis le 22 juillet 1834. Le sous-préfet de Mirecourt disait de lui en 1850 : « Instituteur capable, école bien tenue, socialiste ardent, passe pour avoir corrompu l’esprit d’un grand nombre d’habitants. Suspension de six mois, qui ne le corrigera sans doute pas et devra être suivie de révocation. »
D’après le rapport de quinzaine du sous-inspecteur des écoles, daté de Begnécourt, 24 mars 1850, il n’y avait rien de précis contre Jacobé. Il reçut des remontrances. Selon M. Mongel, instituteur et secrétaire de mairie de Bouxurulles, Jean Jacobé, venait de Thaon quand il fut nommé à Bouxurulles, où il épousa Victoire Lacroix. Il était qualifié de propriétaire vigneron, le 18 avril 1852, et de manœuvre, en 1858. Il partit pour Frénois, où il vivait encore le 20 novembre 1883, date du décès de son fils.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32661, notice JACOBÉ Jean , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 3 avril 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Vosges, 1 T 2 et 1 T 6.

Version imprimable Signaler un complément