ISELET François, Xavier

Né à Saint-Dié (Vosges) le 23 mars 1815. Aubergiste et sellier à Saint-Dié. Marié et père d’un enfant. La Commission mixte des Vosges le condamna d’abord à Cayenne, puis à la déportation en Algérie. Mais c’est bien à Cayenne qu’il fut envoyé, selon la lettre du ministre de l’Intérieur du 25 janvier 1853. On pensa à Épinal qu’il y avait eu erreur dans l’interprétation de la seconde décision de la Commission mixte. En fait, l’envoi d’Iselet à Cayenne avait été déterminé par son attitude dans les prisons parisiennes. En quelques mois, le bagne de la Guyane tua cet homme, à qui l’on peut supposer au moins des convictions démocratiques solides et un caractère bien trempé.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32643, notice ISELET François, Xavier , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Vosges, 8 bis M 20 et 12 M 12.

Version imprimable Signaler un complément