HOFFER Josué

Né vers 1805, José Hoffer, du Haut-Rhin, fut élu à la Législative de 1849 comme démocrate-socialiste par 33 776 voix. Il y vota et agit avec la Montagne. Il fut accusé de complot et d’attentat pour sa participation à la journée du 13 juin 1849, son nom figurant au bas de l’appel au peuple et de l’appel aux armes et son collègue inculpé Charles Pfliéger* ayant déclaré, à Bruxelles, qu’il était bien au Conservatoire des Arts-et-Métiers. Bien que sa présence ne fût pas confirmée, il refusa de la nier et fut condamné à la déportation par la Haute Cour.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32509, notice HOFFER Josué , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Pascal Rhaye, Les Condamnés de Versailles, Paris, 1850. — Note de R. Skoutelsky.

Version imprimable Signaler un complément