HENDRICK Joseph, Hippolyte

Né vers 1813 à Paris, dit « chasseur d’Afrique », cordonnier, puis ouvrier en châles, ancien chasseur d’Afrique (d’où il tira son surnom). Poursuivi pour sa participation aux journées de juin 1832, il fut acquitté. Il s’engagea dans la Légion étrangère en 1836 et 1837. Membre des Saisons, il fut inculpé pour de participation aux journées de mai 1839, condamné au procès de la 2e catégorie, à 10 ans de détention par la Cour des pairs, le 31 janvier 1840. Il fut incarcéré au Mont-Saint-Michel dès le 5 février. Après avoir soutenu la résistance de ses camarades, il finit par se quereller avec eux et ne cessa depuis de demander sa grâce, allant pour l’obtenir, jusqu’à faire échouer une tentative d’évasion en avril 1841, Extrait pour Paris, le 11 décembre 1841. Il bénéficia d’une remise de peine le 24 octobre 1844.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32398, notice HENDRICK Joseph, Hippolyte , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES :Cour des pairs. Procès politiques, 1835-1848, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1984, CC 725 ; 729 n° 465 ; 766. — Ph. Matthey, Les Membres des sociétés secrètes républicaines parisiennes sous la monarchie de Juillet, mémoire de maîtrise sous la direction de Philippe Vigier, Paris X, 1986. — L.-A. Blanqui, œuvres I. Des origines à la Révolution de 1848, textes présentés par D. Le Nuz, Nancy, Presses Universitaires, 1993. — Note de J. Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément