HAVARD Adrien

Né à l’île Maurice en 1815. Ancien prêtre et directeur du séminaire de Coutances (Manche), il avait été chassé de plusieurs diocèses pour son inconduite. Professeur de langues à Paris, 107, rue Saint-Denis, en 1851, il fut poursuivi comme membre de la Société fraternelle universelle de Nantes, dissoute le 17 novembre 1850, et comme affilié aux organisations démocratiques socialistes de Paris. Réfugié en Angleterre, il fut condamné par contumace (« Algérie plus »). Voir Guépin Ange*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32365, notice HAVARD Adrien , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 8 novembre 2017.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, B 1928.

Version imprimable Signaler un complément