HATÉ.

Il signa une adresse, « Vingt ouvriers communistes à leurs camarades », publiée dans Le Populaire de décembre 1841 et dans la brochure de Étienne Cabet*, Toute la vérité au Peuple, en 1842, avec, entre autres les frères Favart*. Voir ce nom.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32352, notice HATÉ. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Note de F. Fourn (thèse en cours).

Version imprimable Signaler un complément