HALOT Pierre, Jean, Marc

Ouvrier menuisier au Havre (Seine-Inférieure). D’opinions démocratiques, il prit part en 1830 à l’expédition de volontaires partis de sa ville pour aider les insurgés parisiens au moment de la révolution de Juillet. Il fut, l’année suivante, un des organisateurs de la coalition des ouvriers menuisiers refusant de poser les parquets préparés par une manufacture de Fécamp grâce à une nouvelle machine qui créait un chômage certain dans le métier. Arrêté avec une vingtaine d’amis dans un cabaret, dont le patron fut également incarcéré le 6 juin, il était encore en prison le 19 août 1831, attendant son jugement comme « prévenu de coalition et de dégât de propriétés mobilières ». Voir Dubos Jean, François*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32313, notice HALOT Pierre, Jean, Marc, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1198.

Version imprimable Signaler un complément