HALOT Jules, Eugène.

Né vers 1815, il était le fils de Pierre Jules Halot, né vers 1795, qui fut marchand de bois avant de devenir peintre sur porcelaine et qui fut signalé en 1834 et 1836. Peintre sur porcelaine, demeurant 14, rue d’Angoulème à Paris. Communiste comme son ouvrier Dutertre*, il participa aux banquets de Belleville (le 1er juillet 1840) et de Châtillon-sous-Bagneux (le 31 août). Son nom apparaît en relation indirecte avec le procès de Darmès, bien qu’il y ait été inculpé comme en témoigne son dossier à la Cour des pairs. À cette date il avait déjà été poursuivi trois fois pour délits politiques, notamment en 1836, lors du procès fait à l’association dont Blanqui était l’un des chefs. Il l’aurait été aussi pour l’affaire Alibaud.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32312, notice HALOT Jules, Eugène. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Procès de Darmès devant la cour des Pairs, Paris, 1840[-1841], p. 40. — Cour des pairs. Procès politiques, 1830-1835, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1983, CC 774 n° 25. — L.-A. Blanqui, œuvres I. Des origines à la Révolution de 1848, textes présentés par D. Le Nuz, Nancy, Presses Universitaires, 1993. — Notes de J. Grandjonc et J. Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément