HALLIER Simon, Étienne

Ancien ouvrier fondeur, Simon Hallier publia en septembre 1848 une brochure intitulée Aux Ouvriers, mes frères bien-aimés, qui n’avait pu paraître en mai et dans laquelle il prônait l’organisation des ouvriers pour s’instruire et les mettait en garde contre toute forme d’exaltation susceptible de favoriser les démagogues et de nuire aux intérêts de la République démocratique.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32309, notice HALLIER Simon, Étienne , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Aux Ouvriers, mes frères bien-aimés, Lagny, le 30 septembre 1848, impr. de Giroux et Vialat, in-16, 47 p. — Note de R. Skoutelsky.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément